mercredi 21 juillet 2021

DEEP PURPLE

 




THE HOUSE OF BLUE LIGHT
1987
U.K.

MUSICIENS :
Ian Gillan – vocals, harmonica
Ritchie Blackmore – guitars
Roger Glover – bass
Jon Lord – keyboards
Ian Paice – drums, percussion

TITRES :
1. Bad Attitude
2. The Unwritten Law
3. Call Of The Wild
4. Mad Dog
5. Black & White
6. Hard Lovin' Woman
7. The Spanish Archer
8. Strangeways
9. Mitzi Dupree
10. Dead Or Alive
deep purple
Album qui n'a pas fait l'unanimité parmi les fans. Il est vrai que "The house of blue light" sonne moins traditionnel qu'un "Perfect strangers, avec ses éléments plus modernes
Pourtant, je lui trouve un vrai charme avec quelques refrains plus radiophoniques que d'habitude ("Call of the wild"), d'excellents passages instrumentaux ("Dead or alive") ou encore le très bon et bluesy "Mitzi Dupree". (Jean Pierre Straub)



lundi 19 juillet 2021

STEVE WALSH

 




SCHEMER DREAMER
1980
U.S.

MUSICIENS :
Steve Walsh - vocals, vibes, keyboards, drums (03)
Jeff Lux - guitars, flutes, vibes
Tim Gehrt - drums
Rich Williams - guitar (01)
Steve Morse - guitars (07)
Kerry Livgren - guitar (04)
David Bryson - guitar (02)
Phil Ehart - drums (07)
Allen Sloan - violins (06)
Duane Buckler - bass (04,05)
Merle McLain - bass (01-03,07)
Turner Gaugh - bass (06)
Cecil Welch - trumpets (06)
Skip Lane - saxophones (07)
Vic Hancock - handclaps

TITRES :
1. Schemer-Dreamer/That's All Right 
2. Get Too Far
3. So Many Nights
4. You Think You Got It Made
5. Every Step Of The Way
6. Just How It Feels
7. Wait Until Tomorrow 
Si vous aimez Kansas, vous aimerez sans nul doute ce premier album solo de son chanteur. Sorti sans grand bruit en 1980 car éclipsé par le très bon Monolith de Kansas, sorti la même année, il fait dans le même registre que Kansas, et il serait signé par ce groupe, on y trouverait rien à redire. Il faut dire que Kansas est immédiatement reconnaissable par la voix si caractéristique et si unique de Steve Walsh (du moins lorsqu'il en est le chanteur) et qu'il se fait aider sur cet album de Phil Ehart, Kerry Livgren, Rich Williams et de Steve Morse, qui ont été à une époque des membres de Kansas. Le violon sur "Just how it feels" ne fait qu'accentuer cette impression qu'on a affaire à un disque de Kansas. En tout cas, 7 superbes chansons dans le style de qui vous savez qui méritent largement d'être (re)découvertes. (Load Trash Histo)




samedi 17 juillet 2021

COBRA

 




FIRST STRIKE 
1983
U.S. - SWITZERLAND

MUSICIENS :
Jimi Jamison – Lead Vocals
Mandy Meyer – Lead Guitar
Tommy Keiser – Bass
Jack Holder – Guitar & Keyboards
Jeff Klaven – Drums

TITRES :
1. Blood On Your Money
2. Only You Can Rock Me
3. Travellin’ Man
4. I’ve Been A Fool Before
5. First Strike
6. Danger Zone
7. Looking At You
8. Fallen Angel
9. What Love Is
10. Thorn In Your Flesh
Ils sont apparut en 1983, en même temps que les MOTLEY CRUE, DOKKEN, RATT, BON JOVI, leur musique est globalement similaire voir supérieure, mais ils n'ont pas décroché le «Jackpot».
Pourtant ce « First strike » était une réussite programmée :
- Tom Allom à la production (JUDAS PRIEST, LOVERBOYS, YESTERDAY AND TODAY, etc ...)
- Un groupe soudé : les 5 membres participent aux compositions.
- Un chanteur de grande classe, Jimi Jamison, qui est un mixe de Steve Walsh et Steve Perry.
- Des titres assez heavys avec les ingrédients incontournables : gros riffs, belle mélodies, refrains impeccables comme sur « Blood on your money » ; « Only you can rock me » ; « Danger zone » ; « Fallen angel » ; « Thorn in your flesh ».
Notons 2 titres un peu décalés : « Travellin' man » mi bluesy, mi rock sudiste et « What love is » avec un beau clavier en filigrane.
Hormis l'horrible ballade de compromission « Looking at you », c'est un album génial. (Monsieur Jean)



STREETS

 




CRIMES IN MIND
1985
U.S.

MUSICIENS :
Steve Walsh - synthesizer, keyboard, lead vocals
Tim Gehrt - percussion, drums, vocals
Billy Greer - bass, vocals
Mike Slamer - guitar

TITRES :
1. Don't Look Back
2. The Nightmare Begins
3. Broken Glass
4. Hit 'N Run
5. Crimes in Mind
6. I Can't Wait
7. Gun Runner
8. Desiree
9. Rat Race
10. Turn My Head 

CRIMES OF MIND est dans la même veine que son prédécesseur, la formation nous offre un rock fm de haute volée avec une interprétation très pêchue (M SLAMER est comme toujours au top) et la rythmique assure. S. WALSH excelle dans un répertoire assez éloigné de KANSAS.
Le groupe n a sorti que 2 albums mais absolument épatants. (Patrick Michel) 





jeudi 15 juillet 2021

YES

 




90125
1983
U.K.

MUSICIENS :
Jon Anderson - lead vocals
Trevor Rabin - guitars, keyboards, vocals
Tony Kaye - keyboards
Chris Squire - bass, vocals
Alan White - drums, percussion, Fairlight CMI, vocals

With:
Dipak Khazanchi - sitar & tambura (3)
Graham Preskett - violin (6)
Trevor Horn - backing vocals
Jonathan Jeczalik - keyboard programming
Dave Lawson - keyboard programming
Steve Lipson - remix (10,15)

TITRES :
1. Owner of a Lonely Heart
2. Hold On 
3. It Can Happen
4. Changes
5. Cinema 
6. Leave It 
7. Our Song
8. City of Love
9. Hearts 

Bonus:
10. Leave It (single remix)
11. Make It Easy
12. It Can Happen (cinema version)
13. It's Over
14. Owner of a Lonely Heart (extended remix)
15. Leave It (A Capella version)
Cette année-là, Yes a survécu au profond mépris dans lequel l’a tenu toute la scène punk (Yes représenta incontestablement le groupe qu’on aimait haïr), au temps qui passe, aux multiples changements de personnel, et même à l’évolution des goûts du public.

En revanche, le groupe a eu plus de mal à gérer la perte de sens, et la déliquescence de l’inspiration. A telle enseigne qu’il n’est alors plus considéré, sur la scène internationale, que comme un souvenir, glorieux certes, mais passablement nostalgique, de l’âge d’or du rock progressif, enregistrant régulièrement dans une relative indifférence, et déroulant avec constance des tournées triomphales. C’est donc presque par distraction qu’Alan White, et sa batterie métronomique, et le bassiste Chris Squire montent un nouveau groupe (Cinema), puis, rappelant à leurs côtés rien moins que le chanteur Jon Anderson, le clavier Tony Kaye et le jeune guitariste sud-africain Trevor Rabin, constatent bien vite qu’ils viennent de réunir Yes, comme au bon vieux temps de Yes.

Passe alors la porte du studio Trevor Horn : bien que l’ex-Buggles ait appartenu dans un récent passé au line-up du groupe, il n’endosse ici que la défroque de producteur, ce qui sera néanmoins un choix déterminant. Horn et Rabin, chacun dans leurs parties, concourent à offrir en effet à Yes ce qui lui fait défaut : un son actuel, et un sens retrouvé des chansons efficaces et prégnantes. Quelques refrains bien troussés, et quelques guitares survitaminées plus tard, le reste appartient à la comptabilité de l’histoire. 90125 (ainsi intitulé en référence au numéro de catalogue du disque, comme un vaillant petit produit qu’il est) atteindra la 5ème place des classements des albums pop, le single « Owner of a Lonely Heart » deviendra numéro un (mais l’équipe placera quatre singles supplémentaires dans les charts), et se verra gratifié d’un Grammy Award. (Music Story)






mardi 13 juillet 2021

ALVIN LEE

 




RX5
1981
U.K.

MUSICIENS :
Alvin Lee - guitar, vocals
Steve Gould - guitar, vocals
Mickey Feat - bass guitar, vocals
Tom Compton - drums, percussion
Chris Stainton - keyboards

TITRES :
1. Hang On
2. Lady Luck
3. Can't Stop
4. Wrong Side of the Law
5. Nutbush City Limits
6. Rock-N Roll Guitar Picker
7. Double Loser
8. Fool No More
9. Dangerous World
10. High Times 
11. Shuffle It
Connu pour sa pochette composée par l'illustrateur de "Iron maiden", c'est l'un des albums que Alvin reniera (un peu), avouant avoir visé le public des radios américaines . Et de fait, rien de "bluesy" dans le second opus livré avec la collaboration (substantielle) de Steve Gould (ex-"Rare Bird, auteur d'un "Sympathy" à succès dans les années 60) . Gould et son copain bassiste composent, jouent et chantent sur tout le disque . Alvin compose 3 titres et en chante 4 (dont une reprise plutôt calamiteuse du "Nutbush city limits" des Turner et un "Can't stop" qui est sûrement ce
que Alvin a écrit de pire . Le "hit" potentiel du disque ("Wrong side of the law" 'écrit par deux inconnus) aurait mérité plus de succès quoi qu'en ait dit Alvin qui ne se montre pas très "fair-play" avec son "manager" de l'époque .(Casanova Claude)




mercredi 7 juillet 2021

QUARTZ

 




AGAINST ALL ODDS
1983
U.K.

MUSICIENS :
Geoff Bate - lead vocals, guitar, piano
Mike Hopkins - acoustic & electric guitar
Steve McLoughlin - bass, Moog pedals, tambourine
Malcolm Cope - drums, percussion

TITRES :
1. Just Another Man
2. Madman
3. Too Hot To Handle
4. Hard Road 
5. Tell Me Why
6. The Wake
7. Buried Alive
8. Silver Wheels
9. Love 'Em & Run
10. Avalon
11. (It's) Hell, Livin' Without You 
"Against All Ods" est le troisième album officiel publié par le groupe britannique de heavy metal (NWOBHM) Quartz
Produit par Robin George
 Producteur, guitariste, au début des années 1980, George a produit des albums pour des groupes de heavy metal comme "Diamond Head", "Witchfinder General" et "Quartz". De 1985 à 1986, il a été guitariste du groupe irlandais Hard Rock/Heavy Metal "Thin Lizzy".